• La feuille de tomate

    Drac Nature, le bloc-notes                                                                                                                                                                                                              

    Autostop solidaire, ça continue ! On en est aujourd'hui à 149 inscrits "officiels". On peut toujours s'inscrire au local, par correspondance ou dans une mairie partenaire. RDV sur « AutoSSS c'est parti, tendez la main à vos voisins !» à l'adresse http://dracnature.eklablog.fr/


    A la recherche des ascalaphes...                                                                                                                                                                                                    

    Mi-libellules mi-papillons, ces insectes étranges, faciles à observer et à reconnaître, restent pourtant méconnus. Il est sûrement trop tard pour les observer cette année, mais entraînez-vous à les identifier grâce à la plaquette disponible ici : http://www.onem-france.org/ascalaphes/wakka.php?wiki=TelechargerLaplaquette, de façon à pouvoir répondre à l'enquête de l'ONEM l'année prochaine !


    ... ou des poissons profonds                                                                                                                                                                                                                                                 

    Si vous mangez du poisson, vous regardez d'où il vient ?
    une enquête participative sur http://www.pecheprofonde.org/abysses_enquete_ete.php

    Chrysomèles : la rotation est incontournable                                                                                                                                                                                                                           

    Extraits d'un communiqué de France Nature Environnement :

    "Les captures de chrysomèles, ce coléoptère parasite du maïs, se multiplient dansles régions Alsace, Bourgogne et Rhône-Alpes. Tandis que les producteurs de maïs réclament des OGM, des cas de chrysomèles résistantes aux maïs Bt (OGM) viennent d’être détectés aux Etats-Unis. Face à ce fléau, FNE prône la rotation des cultures.

    La rotation des cultures est la solution préconisée depuis longtemps par les agronomes contre ce ravageur du maïs. En décembre 2010, les services de l'État ont modélisé l'évolution des populations de chrysomèles sur le maïs en France en comparant plusieurs scénarios de rotation, allant du maïs un an sur deux, à cinq ans sur six. Cette modélisation conclut à l'explosion de la chrysomèle dès lors qu'on cultive du maïs plus de deux années consécutives sur trois ! (...)

    Les OGM, une fausse piste
    Face à la multiplication du nombre de captures, l’Association Générale des Producteurs de Maïs (AGPM) prône le recours aux OGM. Or une récente étude de l’Université d’Etat de l’Iowa* montre l'apparition de premiers cas de chrysomèles résistantes à la toxine produite par le maïs Bt. Ceci confirme la nécessaire mise en place de zones refuges pour limiter le développement de telles résistances, en totale contradiction avec la volonté d'éradication du parasite.

    « Les options génétique et chimique sont aujourd'hui impossibles et inacceptables, notamment si la France veut respecter le plan Ecophyto 2018 qu'elle s'est elle-même fixée », estime Jean-Claude Bévillard, Vice-Président de FNE en charge des questions agricoles. « Il n'y a donc pas d'autre solution que de mettre en place et d'amplifier les rotations culturales nécessaires dans les zones atteintes par la chrysomèle. » ajoute-t-il.

    France Nature Environnement demande donc aux producteurs de maïs et à l'industrie agroalimentaire de faire preuve de réalisme et de responsabilité, en optant dès aujourd'hui pour les solutions agronomiques qui s'imposent dans les régions touchées."

    Nucléaire                                                                                                                                                                                                                                                                  

    Prochaine réunion du réseau Sortir du Nucléaire 38 :  c'est demain, vendredi 2 septembre à 20h à la Maison des Associations , rue Berthe de Boissieu, à Grenoble.
    En préparation, une chaîne humaine le 25 septembre à Romans sur Isère (Drôme)
     

    « La feuille de mentheLa feuille d'estragon »